Navigation Menu+

Les légumes oubliés

Les légumes oubliés sont les légumes connus et consommés au 16 ème, 17 ème et 18 ème siècle. Ces variétés de légumes étaient absentes sur le marché depuis des centaines d’années et aussi n’étaient plus visibles dans les assiettes.

Désormais, ces légumes oubliés refont surfaces dans les cuisines surtout celles des grands chefs qui font de ces ingrédients un plats plus délicieux que ceux avec les légumes ordinaires. Ainsi, les légumes oubliés font parties des ingrédients pour les recettes quotidiennes. Grâce à leurs goûts incomparables et ses qualités diététiques, les légumes oubliés seront valorisés.

Quelques légumes oubliés

legumes-oublies.jpg

Les légumes oubliés sont des potagers qui sont excellents pour faire une soupe. Apportant beaucoup de vitamines de micronutriments et des minéraux assurant la prévention de différentes maladies. La majorité de ces légumes secondaires ou légumes oubliés sont de tubercules, comme le persil tubéreux, excellent pour réaliser un taboulé. Aussi, le panais est délicieux en chips, râpée rue ou en soupe. La pomme de terre Vitelotte fait également partie des légumes oubliés, à déguster en salade ou sautée. Non seulement ce sont des tubercules mais il existe aussi les tétragones cornue, un remplacement d’épinard pendant l’été. Il ya aussi les variétés de tomates à peau zébrée, les concombres lemon et des haricots « petits carré de Caen ».

Où sont les légumes oubliés ?

topinambour.jpg

Les passionnés de la terre sont les seuls responsables qui ont mis en valeurs ces légumes secondaires ou légumes oubliés. Ainsi nombreux jardins proposent ces légumes qu’on peut parfaitement visiter. Comme « Oh ! Légumes oubliés », « Le Château de Valmer », « Le jardin botanique de Ranquet » et beaucoup d’autres encore. Les légumes oubliés possèdent une qualité gustative inégalable et contenant des substances importantes pour une bonne santé.

La consommation de ces légumes vous procure ainsi une sensation de fraîcheur et d’un environnement naturel, menant dans le passé à l’époque où ces légumes faisaient encore partie de la vie quotidienne.